En 2002, un concours d'électronique et d'informatique, demandait à des jeunes ingénieurs en herbe de produire un robot capable de déplacer en 3 minutes un maximum de balles de ping-pong. Il s'agissait un concours très classique, avec au centre du terrain carré une grosse boite cubique et dans chaque angle du terrain, d'autres boites plus petites gardant les balles censées être transportées. Je dis bien censées, car il arrivait parfois qu'elles chutent durant leurs trajets sur le robot. Le plus frappant lorsque les concurrents présentèrent leurs engins, c'est que tous à une exception près possédaient les mêmes caractéristiques. C'est à dire que tous avaient le même but précis : être plus rapide que son voisin. Or un seul concurrent proposa un appareil automatisé différent. Un robot petit mais massif, et assez lent. Tous douté qu'en trois minutes, il puisse allez chercher les balles dans les angles et les ramenés au centre du terrain. Bien entendu, c'est ce robot qui gagna le concours et haut la main, car là ou les autres machines transportaient 1 balle, il en transportait 20.
Owen Watson, Histoires irréelles mais probables.