En 2008, eu lieu un événement peu banal dans le port de Cuba. Celui ci décrivait un croissant de lune aux pointes très rapprochées, une crique des plus sûr. Mais un beau matin, un chalutier qui en sortait heurta un recif et s'immobilisa. L'eau autour de lui se mit à bouillonner et l'équipage fut immediatement rapatrié par hélicoptère. Il était plus que temps, car une fois à terre, le capitaine put voir son navire engloutit par un volcan marin qui ferma complètement le port. Le bassin ainsi formé dura plusieurs années, le volcan restant calme, et l'on eu en amérique une petite mer méditérrannée. A l'heure ou j'écris cela, il semblerait que le volcan soit entré en activité. Je me demande quels têtes feront les archéologues du futur lorsqu'ils découvriront l'épave du bateaux dans la montagne qui est entrain de s'ériger sous nos yeux.
Owen Watson, Histoires irréelles mais probables.