samedi 3 novembre 2007

lorelei de thieffaine

Mon blues a déjanté sur ton corps animal Dans cette chambre où les nuits durent pas plus d'un quart d'heure Juste après le péage assurer l'extra-ball Et remettre à zéro l'aiguille sur le compteur. Ton blues a dérapé sur mon corps de chacal Dans cet hôtel paumé aux murs glacés d'ennui Et pendant que le lit croise l'aéropostale Tu me dis "Reprends ton fric. Aujourd'hui c'est gratuit." Lorelei, Lorelei Ne me lâche pas j'ai mon train qui déraille Lorelei, Lorelei Et je suis comme un cobaye qui a sniffé toute sa... [Lire la suite]
Posté par pikajojo à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]