Dernier jour avant le retour en France. Ca me pèse un peu.
On part de Vina del mare, le matin. J'ai 2,5 litres de coca cola dans le ventre qui me coupe l'appétit.
Le voyage jusqu'à Valparaiso est agréable bien que brumeux. Apparemment, toute la côte est ainsi ce matin. On s'arrête pour photographier des cormorans et des otaries, mais ces derniers refusent de sortir de l'eau.

DSC00587 DSC00588 DSC00589

C'est pas grave, on continue jusqu'à notre destination. Une fois la ville traversée en minibus, on nous donne ¾ d'heure de temps libre. Je sens M-A fébrile. Elle a l'air heureuse et/ou soulagée d'être ici.

DSC00597 DSC00599 DSC00600 DSC00607 DSC00608 DSC00609 DSC00612 DSC00613 DSC00614 DSC00615 DSC00617
En visitant le jardin de la seconde maison de Pablo Néruda (celle de Valparaiso), j'ai une larme à l'oeil, en regardant une figue bien mûre. Je sais que je devrais saliver rien qu'en la regardant, mais je n'ai plus faim. Le coca m'a coupé l'appétit. D'un autre côté, ce qui me rassure, c'est que je n'ai pas mal au bide non plus.

DSC00618 DSC00619
Le repas terminé, on flâne un peu en ville, avant de faire le tour du port en bateau. On y voie enfin une otarie.

DSC00625 DSC00645 DSC00650 DSC00653 DSC00657 DSC00661 DSC00665 DSC00671 DSC00673
Retour à santiago, pour notre repas d'adieu. J'ai retrouvé mon appétit, et acheté du pisco, je suis prêt à rentrer, maintenant.

DSC00678