Cette fois ci on frappe à ma porte à la bonne heure. Cela ne m'empêche pas de me rendormir quelques minutes. J'arrive pile à l'heure pour le départ et nous partons directement pour le lac Naivasha1. Bien plus petit que le lac victoria situé à l'est, il abrite plusieurs famille d'hippopotame, d'aigles pêcheurs et d'autres oiseaux. La visite se termine par une île qui n'est plus une île à cause de la baisse du niveau de l'eau. Cela nous permet toutes fois de nous approcher des girafes et des zèbres. Après le repas au lodge simba (lion en swahili), je profite de notre temps libre pour me balader, avec une des filles du groupe. A peine sommes nous sortis du lodge que nous sommes rejoint par un des gardes qui offre ses services de guide. Cela nous permet de photographier des girafes et des flamands rose qui manquaient à ma collection d'ornytologie.

Le soir, après une sieste, nous dinons ensemble jusqu'à ce que le couple de notre groupe, nous invite à déguster un gâteau que le lodge leur à offert. L'ambiance est bonne enfant et convivial.

1Le lac doit son nom aux séquoia jaune qui pousse autour qui se nomme naivasha. Les anglais pensait que ces plantes étaient à l'origine de la fièvre jaune qui sévissait. Aujourd'hui nous savons qu'il n'en est rien, et que la maladie est à imputer aux mouches qui foisonnent à cet endroit.

DSC01811 DSC01827 DSC01829 DSC01836 DSC01837 DSC01840 DSC01846 DSC01848 DSC01850 DSC01851 DSC01852 DSC01860 DSC01865 DSC01871 DSC01885 DSC01892